La gazette n°3 – mai 2021

“La pousse de mai remplit le chai”

Chers amis amateurs de vins,

Au mois de mai, le maitre mot c’est la protection. Il est nécessaire de procéder à des pulvérisations permettant de prévenir les attaques de l’oïdium et du mildiou. Ce sont les deux grands dangers de la vigne pouvant réduire à néant une récolte. Au château d’Agel nous traitons avec des produits respectueux de l’environnement dans le respect des normes HVE. Tous les produits utilisés sont certifiée agriculture Biologique, car notre vignoble est en pleine conversion Bio.

Les jours passant nous avons vu apparaitre d’autres bourgeons que ceux laissés volontairement par la taille. Issus du tronc où des bas de la souche, ces rameaux infertiles, ont été supprimés par l’épamprage.
Notre équipe débarrasse la vigne (en bas des pieds et dans les têtes des ceps) des pampres inutiles pour une meilleure aération et alimentation des raisins, ainsi que pour une protection passive contre le mildiou.

Pour éviter la prolifération de plantes qui colonisent un terrain étranger sans y avoir été volontairement semées, nous avons effectué une seconde série de labours superficiels. Ce mois-ci est particulièrement sec et il est primordial pour la vigne qu’elle capte le maximum d’eau possible.
Les herbes sauvages par leurs présences réduisent l’apport d’eau aux vignes, il faut donc labourer les vignes pour que celles-ci soient correctement alimentées en eau. Cette pratique permet d’éliminer l’herbe qui concurrence la vigne et nuit à son bon développement de manière plus écologique. Car si les herbicides sont aptes à détruire les herbes, ils tuent aussi les micro-organismes et la vie du sol.

Bien mené, ce désherbage mécanique améliore l’aération du sol, sa structure physique et la pénétration de l’eau. Il favorise l’activité biologique et la vie du sol, ce qui améliore l’alimentation de la vigne.
Nous avons eu pas mal de travail dans les vignes mais aussi dans la cave, ce mois-ci pas moins deux journées de mise en bouteilles on était nécessaire, des journées intenses mais toujours réalisé avec le sourire.

Mai nous a également offert nos premiers visiteurs, l’occasion pour nous de mettre en pratique notre toutes nouvelle visite.
Ce fut un plaisir de partager notre passion et de faire découvrir nos vins lors de ces visites et dégustations.

Bon mois de juin à tous et à bientôt !

Partagez notre article !
Share on facebook
Share on linkedin
Share on email