Article de Mon-Viti sur le Château d’Agel

Durant la période des décuvages nous avons eu le plaisir d’accueillir la journaliste de Mon-viti ; Séverine Favre.

 L’objectif était de lui montrer une technique innovante inventé par Olivier Ringot notre directeur de cave. 

On ne le sait que trop bien décuver après fermentation est dangereux, à cause du CO2. Au château d’Agel, plus personne ne rentre dans les cuves pour décuver.

Deux personnes sont mobilisées pour l’opération : une en haut de la cuve pour pousser le marc avec le jus projeté par un tuyau et un autre opérateur en bas qui gère le flux de marc envoyé vers le pressoir et le remplissage de ce dernier.

Olivier Ringot décrit sa technique ainsi : 

« C’est un gain de temps et d’énergie, facilement duplicable. Mais surtout, c’est l’assurance d’une sécurité maximale. Encore trop souvent des accidents se produisent. La sécurité dans une cave doit être une priorité absolue. »

Alors si vous aussi vous vous demandez comment décuver le marc sans fourche et en toute sécurité, allez regarder la vidéo ci-dessous : 

Partagez notre article !
Share on facebook
Share on linkedin
Share on email